TÉLÉCHARGER VIDEO AHMED DEEDAT


Ahmed Deedat conférence en français à télécharger. Sabri Mahouche; 2 videos; 1, views; Last updated on Oct 20, Play all. Share [Deleted video]. LE GRAND DEBAT AUX USA le Savant Ahmed Deedat et le Révérend Jimmy Swaggart sur «La. 22 févr. Une collection des débats d'Ahmed Deedat en vidéo haute qualité monsieur ( allah yrahmou) c'est bien de pouvoir télécharger ses vidéos.

Nom: video ahmed deedat
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Usage personnel seulement (acheter plus tard!)
Système d’exploitation: MacOS. Android. iOS. Windows XP/7/10.
Taille:32.34 MB


Dés lors, il donnera régulièrement des conférences devant un auditoire qui regroupe parfois plusieurs milliers d'auditeurs. Il décide de retourner en Afrique du Sud. Certaines de ses conférences ont été rassemblées dans un livre intitulé "Le choix : L'islam et le christianisme". Dès le début de sa carrière de prédicateur-controversiste dans les années , il avait déjà à sa disposition différents stocks idéologiques bricolés pour façonner son système de représentation et son modèle de la polémique religieuse. Sa technique est simple : d'abord écouter silencieusement, acquiescer, puis la repartie vient, tombant nette et acerbe. Sa popularité croissante le surprend toujours. Tout semble avoir commencé pour Ahmed DEEDAT alors qu'il était employé dans un petit magasin tenu par un juif qui l'encensait quotidiennement de citations et de remarques à connotations religieuses.

Quelques Vidéos du Professeur à télécharger: Informations sur Ahmed Les Livres de AHMED DEEDAT disponible (Numérisé par les frères ali13 et JeB). Topics Islam, christian, catholic, lectures, religion, love, video, talk, awesome, ahmed, deedat, saint, Jesus, Christ, bible, Quran, Torah, Hindu. 12 sept. Ahmed Deedat: Le Coran le miracle des miracles. Identifier: AhmedDeedatLeCoranLeMiracleDesMiracles. Identifier-ark: ark://.

Innovation ou réinvention de la polémique religieuse? Deedat ne lit pas de notes, seulement des citations de documents articles de journaux, passages de livres pour illustrer son argumentation qui reprend les principales thématiques de ses ouvrages et opuscules. Son discours, basé sur une collection de savoirs éclatés, repose autant sur un corpus religieux, composé de citations puisées dans le Coran et la Bible, que profane.

Le choix est ici une rhétorique constante chez le prédicateur sud-africain qui, sur la forme, reprend à son compte les techniques de prosélytisme des débatteurs, Pfander et Kairanawi, au XIXe siècle en Inde. La commercialisation de ses vidéos a remporté un succès international important, notamment celle du débat avec le télévangéliste Jimmy Swaggart en En outre, cette construction identitaire évoque singulièrement des modes de mobilisation des télévangélistes américains.

Il a, en effet, procédé dans la construction médiatique de son discours à des emprunts au télévangélisme sans perdre pour autant ses particularismes, ni ses originalités. Dès le début de sa carrière de prédicateur-controversiste dans les années , il avait déjà à sa disposition différents stocks idéologiques bricolés pour façonner son système de représentation et son modèle de la polémique religieuse.

Dans le conflit avec la ville de Durban au sujet des signes religieux, Deedat a retourné à son avantage le système de ségrégation ethnique pour mener ses activités prosélytes. Il reste avant tout un concepteur moderne de la polémique islamo-chrétienne dont certains continuent à admirer le charisme. La WAMY, fondée en et basée à Riyad, lui a procuré des ressources financières au début de sa carrière mondiale en Le plus souvent, cette aide était conditionnée à sa participation aux rencontres internationales organisées en Afrique ou en Asie du Sud-Est.

En contrepartie de cette relation privilégiée avec la WAMY, la Rabita, Deedat a soutenu le royaume saoudien dans sa politique internationale, par exemple lors de la guerre du Golfe en Le prédicateur sud-africain a rempli différentes fonctions identitaires et politiques qui caractérisent la multiplexité du réseau auquel il appartient. Appadurai Arjun, , Après le colonialisme. Les conséquences culturelles de la globalisation, Paris, Payot.

Bennani-Chraïbi Mounia, Fillieule Olivier dir. Une scolarité effectuée à l'école islamique, Anjuman Islamic Madressa située dans Pine Street, lui permet d'étudier notamment l'Islam et l'Anglais. Par la suite, il poursuit sa scolarité à l'école laïque située dans Cross Street, puis à l'école gouvernementale de Carlisle Street.

Enfin il termine ses études en et trouve alors un emploi dans un magasin de Waschbank près de Greytown dans la région du Transvaal, région située au nord-est de l'Afrique du Sud, puis à la Mission Adams à Amanzimtot. En effet, s'il travaille en tant que vendeur dans un petit magasin, il y a, à proximité de cette mission, un centre de formation pour missionnaires chrétiens. Des missionnaires qui se plaisent à s'essayer régulièrement sur les jeunes musulmans employés dans la mission.

Ainsi Ahmed DEEDAT est lui aussi mis à l'épreuve et se voit poser des questions qui lui paraissent parfois inattendues et auxquelles il ne sait que répondre. Pourquoi Mohammed a-t-il imposé l'Islam par l'épée?

Umar Mulinde, défiguré par des islamistes pour la cause de Christ

Comment se fait-il que Mohammed ait eu plusieurs femmes? Savez-vous que le Coran est le plagiat de la Bible? II souffrira d'ailleurs énormément de cette situation que lui imposent les missionnaires chrétiens. Une situation qui n'est pas d'ailleurs sans rappeler celle qu'il connut en Inde avec les missionnaires britanniques!

Mais la conjoncture économique mauvaise, à cette époque, l'oblige à conserver l'emploi qu'il a et donc à souffrir des remarques désobligeantes de ces missionnaires. C'est alors qu'il découvre un ouvrage qui lui ouvrira toute grande les portes de la connaissance de l'islam.

Cet ouvrage qui empeste le "mildiou" -c'est en ces termes qu'il en parle- lui fait découvrir l'islam et lui permet d'acquérir une bonne approche de sa religion afin de la transmettre à son entourage.

Ahmed Deedat Le Péché Originel

Ce livre arme Ahmed DEEDAT, lui fournit du matériel afin d'assurer la défense de l'islam qu'il sent attaqué de toutes parts par les missionnaires.

Dès lors, fort des enseignements de cet ouvrage, il organise des rencontres avec d'autres personnes et leur parle de la religion, de sa religion. Ces rencontres se multiplient et son auditoire est toujours plus important.

C'est au cours d'une réunion à laquelle il assiste qu'il fait la connaissance d'un Anglais musulman, M. Celui-ci enseigne la religion comparative, et donne notamment des conférences ayant pour thèmes les prophéties telles qu'elles sont relatées dans la Bible.

Alors que M. FAIRBAX sera absent, il proposera de le remplacer, un remplacement qui durera trois années avec un auditoire toujours plus important. Si tout semblait le destiner à devenir employé de bureau, vendeur ou peut-être à terminer une carrière qui s'annonçait prometteuse à un poste de direction, déjà le caractère de Ahmed DEEDAT s'affirme et laisse présager une carrière d'orateur Parallèlement à son emploi de vendeur, il suit des cours du soir au Collège technique M.

Il y étudie la dactylographie, la comptabilité et les mathématiques, entre autres matières. Ses cours l'intéressent de plus en plus et il s'investit énormément dans ses études.

Il s'inscrit également à des cours ayant trait à la radio, à l'électricité et quelques autres matières techniques. Il devine déjà qu'il ne pourra pas rester en Afrique du Sud, il se découvre une âme voyageuse.

Alors il acquiert le maximum de connaissances et décide d'économiser parcimonieusement en vue d'un prochain départ. C'est ainsi qu'en se réveille de façon encore plus violente cette envie longtemps refoulée : partir!

C'est le Pakistan qui retiendra son attention. Un pays qui lui rappelle sans doute l'Inde où il a vu le jour et qu'il a quitté jeune adolescent.

Il séjournera trois ans au Pakistan.

Trois années durant lesquelles son expérience de la vente et de l'administration lui seront des plus utiles. Il est employé au sein d'une manufacture textile. Au terme de ces trois années, des raisons administratives l'obligent à faire un choix : repartir pour l'Afrique du Sud ou opter pour la nationalité pakistanaise. Il décide de retourner en Afrique du Sud. Dés son retour, un poste à responsabilité lui est offert au sein de l'usine ou il était employé auparavant : l'ancien directeur étant décédé, un poste est vacant, il l'accepte aussitôt.

Sept ans après, sa décision ferme et définitive est prise : désormais, il travaillera à la propagation de la religion islamique dans le monde. A partir de ce moment là, il consacrera la majeure partie de son temps à la mission qu'il s'est alors fixée. Il s'attache dés lors à travailler le coté psychologique de son projet, il cherche à développer sa confiance en lui, il participe à des conférences et des symposiums et organise des rencontres avec de nombreuses personnalités afin de débattre des questions religieuses, de soulever des points d'actualité et de répondre à toutes interrogations d'un point de vue religieux.

Ses connaissances en matière de christianisme, de judaïsme et d'islam sont sans nul doute le fait de toutes ces entrevues et d'un travail très minutieux de mémorisation, d'analyse et de synthèse. Sa carrière d'orateur débute réellement en , avec pour cadre le Théâtre Avalon. Les conférences qu'il donne se succèdent et connaissent un succès qui l'étonne d'ailleurs, lui qui autrefois restait muet devant les arguments de son employeur juif et des missionnaires chrétiens.

Sa popularité croissante le surprend toujours. Il est ainsi invité à donner des conférences. Il effectue, grâce à cette conférence, son premier vol en avion. Nous sommes en ! En décembre , il donne alors une première conférence, puis une seconde à Durban.

Peu de temps, après l'occasion lui est donnée de s'installer à 75 kilomètres de Durban. Il fonde le centre "As Salaam" la paix qui se veut être une mission de formation pour musulmans. L'évolution du nombre de ses conférences et leur succès le conduisent à décider en de "faire carrière" en temps qu'orateur.

Ahmed Deedat : Le Coran le miracle des miracles

Dés lors, il donnera régulièrement des conférences devant un auditoire qui regroupe parfois plusieurs milliers d'auditeurs. Il est appelé dans presque tous les centres administratifs de son pays, ainsi que les universités. Il est également sollicité à l'étranger : en Europe, aux Etats-Unis, en Afrique, en Asie, par des pays chrétiens, musulmans, mais aussi bouddhistes, hindouistes La conférence qui connut le plus grand succès fut, sans nul doute et jusqu'à ce jour, celle qu'il tint à Green Point, dans la région du Cap.

Plus de trois mille personnes l'attendaient ce jour-là. Tout au long de son discours le silence le plus religieux régnait et une ovation générale vint conclure celui-ci. Ce livret marque le début d'une longue série d'ouvrages plus ou moins volumineux, traitant de sujets divers - religion, politique, sémantique - tous aussi riches les uns que les autres, et qui incitent le lecteur, qu'il soit d'obédience musulmane ou chrétienne, à se remettre en question a chaque question posée ainsi qu'à chaque réponse donnée.

Comment cet homme qui se plaît à se définir comme un autodidacte réussit-il à mobiliser tant de personnes lors des conférences données dans son pays, mais aussi à l'étranger?

Pourquoi ses ouvrages et ses cassettes sont-ils traduits à présent?

VIDEO DEEDAT TÉLÉCHARGER AHMED

L'Homme est un personnage en lui-même. Il a pour lui un physique et un caractère fort, persuasif et des connaissances profondes dans le domaine de la religion, des religions, ainsi qu'un don incontestable d'éloquence.

VIDEO DEEDAT TÉLÉCHARGER AHMED

Tant lors de ses conférences, que dans ses ouvrages il semble jouer avec les textes religieux et les utilise à bon escient, parfois d'ailleurs à l'encontre de ses opposants ou amis d'autres courants religieux que le sien. Est-ce là l'argument qui lui donne tant de force et d'élan dans son combat pour la défense et la propagation de la religion islamique? Serait ce le fait du racisme et de l'oppression qui règnent encore dans son pays et qu'il combat au travers de ses conférences qui lui fournissent l'énergie qu'il révèle et déploie dans sa mission?

telechargement - le blog boubouh

Doté d'un style net, clair, percutant et parfois très incisif, à la limite même de la polémique et parfois de l'insulte, il ne laisse aucun doute quant à ses intentions : défendre, défendre et toujours défendre l'Islam, sa religion et celle de millions d'autres individus de par le monde. Il n'utilise dans ses discours une logique à toute épreuve afin de démonter, d'annihiler les accusations lancées contre ses raisonnements ou sa religion et retourne ces mêmes arguments contre son adversaire qu'il laisse parfois sans réponse.

Sa technique est simple : d'abord écouter silencieusement, acquiescer, puis la repartie vient, tombant nette et acerbe. I1 utilise les propres armes de ses adversaires pour les mettre hors de combat.

Bien qu'il avoue reconnaître Jésus comme un prophète, qu'il accepte certains concepts de la religion chrétienne, il reste au plus profond de lui-même attaché à la défense de l'Islam. Il n'a rien d'un fanatique. I1 raisonne, il explique, il démonte les arguments et élabore une théorie de l'Islam, sa théorie. Il "considère l'islamisme comme la seule religion vraiment et purement monothéiste : et non moins le catholicisme avec ses saints, sa Vierge-mère, sa Trinité" 1.

Sa tache dés lors consiste uniquement à montrer la voie de l'Islam. S'il s'engage parfois dans de brèves déclarations, comme pour le livre de Salman Rushdie "Les versets sataniques" 2 pour ne citer que celles-ci, il marque une certaine prudence quant aux problèmes qui assaillent le monde contemporain. Certes, il reste ouvert aux idées qui l'entourent mais sa mission, avant tout, se résume à la propagation de la religion islamique.

Même si au travers de ses écrits il est perçu comme un homme opposé à toute forme d'oppression, qu'elle soit physique, morale ou psychologique, à toute forme de colonialisme, qu'il soit politique soit économique, il se consacre entièrement et de façon prioritaire à l'Islam. Je n'ai jamais imaginé avoir connaissance, au cours de ma vie, d'autant de corruption morale, même de la part d'un non-musulman.

AHMED TÉLÉCHARGER DEEDAT VIDEO

II est pourtant sensé être l'un des nôtres, il se veut musulman de naissance, mais en fait il n'est qu'un "Kafir" "infidèle".